Ecole

Résumé de l’étude

LE COURS ÉTHIQUE ET CULTURE RELIGIEUSE (ÉCR) anime depuis un certain temps la controverse politique et médiatique. Plusieurs lui reprochent d’avoir été improvisé à la hâte pour correspondre à certaines exigences politiques ou ministérielles. Mais loin de relever de l’improvisation pédagogique ou technocratique, le cours ÉCR a été préparé depuis plusieurs années dans les différentes instances de l’État québécois et vise explicitement la transformation radicale de la société québécoise en la reprogrammant à partir du logiciel idéologique du multiculturalisme. Ce cahier de recherche de l’Institut de recherche sur le Québec analyse la structure conceptuelle et les finalités politiques déclarées du cours Éthique et culture religieuse. Il fait aussi le portrait des différentes objections qui y ont été formulées, notamment celle provenant de la Coalition pour la liberté en éducation qui lui reproche son relativisme moral, celle provenant des milieux laïques qui s’opposent à la présence d’un enseignement religieux à l’école et celle critiquant justement les aspects dénationalisant du cours ÉCR sur le plan identitaire.

 

PAR : JOËLLE QUÉRIN
Doctorante en sociologie à l’UQÀM et chercheure associée à l’Institut de recherche sur le Québec
 

logo-pdf

Télécharger la version complète