On ne comprend rien à l’actualité politique si on a le nez collé sur les péripéties quotidiennes des uns et des autres. Elle nous échappe, ou alors, elle se résume à des jeux de coulisse et des controverses insignifiantes. Pour donner du relief à l’actualité, il faut penser les événements et les éclairer à la lumière de l’époque. C’est ainsi seulement qu’on peut réfléchir sérieusement aux enjeux de fond autour desquels se joue le destin des sociétés. La note mensuelle de l’IRQ permettra d’analyser l’actualité dans une perspective large : elle reposera sur une équipe de rédacteurs qui réfléchissent en profondeur à la question nationale et qui la jugent encore au cœur de notre vie collective.

Janvier 2017 : Parce qu’on est en 2015 : retour sur une formule creuse encore à la mode, par David Leroux, étudiant en géographie politique à l’Université McGill